INTERVIEW with Dani Klein & Sal La Rocca


Entretien avec Dani Klein & Sal La Rocca

Sal La Rocca & Dani Klein – Entretien : Le 25 octobre 2014, devant un forest National comble, chaleureux et exalté, Dani Klein tirait sa révérence avec vaya Con Dios. Le groupe avait joué pendant 28 ans partout dans le monde et vendu dix millions d’albums. Dani Klein en avait assez de chanter “Just a friend of mine”, “Puerto Rico” ou “Nah Neh Nah”. Mais la voilà quelques semaines plus tard à nouveau sur scène. Au marni avec un tout autre répertoire. Des chansons d’une de ses idoles, la chanteuse de jazz Billie Holiday, décédée en 1959. Un projet qu’elle mène avec le contrebassiste Sal La Rocca, le pianiste William lecomte et le trompettiste Tim De Jonghe. Trois complices : ils jouaient déjà avec Vaya Con Dios. Mercredi après-midi, Dani & Co répétaient sur la scène du Marni. La voix légèrement enroué, éraillée de Dani K. s’accorde idéalement avec les musiques de Billie. Conversation sans cérémonie avec la chanteuse et son contrebassiste.

sal la rocca

JEAN-CLAUDE VANTROYEN
Mis en ligne

 

Un hommage à la grande diva du jazz Lady Day

« Nous avons notre Billie Holiday à nous, elle s’appelle Dani Klein. » (Hugo Camps)

Cette année, Billie Holiday – une des voix les plus singulières que nous ait donné à entendre le monde du jazz – aurait eu 100 ans et l’AB a bien évidemment envie de fêter cela en grande pompe ! Au printemps, le New-Yorkais José James venait déjà présenter devant une salle comble son album en hommage à Lady Day, « Yesterday I Had The Blues », paru chez Blue Note. Cet automne, ce sera au tour de notre Dani Klein nationale de mettre en lumière l’œuvre de Billie Holiday.

La tournée d’adieu de Vaya Con Dios est encore gravée dans toutes les mémoires mais tentez de chasser le naturel et il revient au galop. Une fois cette tournée terminée, Dani Klein s’est directement plongée dans l’œuvre de Billie Holiday en compagnie de trois musiciens jazz réputés – le contrebassiste Sal La Rocca, le pianiste William Lecomte et le trompettiste Tim De Jonghe. Cette collaboration donnera lieu cet automne à l’album « Dani sings Billie » avec lequel elle exploite de façon étonnante une facette moins connue – joyeuse et uptempo – de Lady Day. On a déjà pu voir le quatuor à l’œuvre dans le cadre de l’émission « Billie Holiday at the Roxy » de Radio 1 et on était tombés sous le charme !

 

Tags: ,

You may also like

LEAVE A COMMENT

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.